Navigation – Plan du site

Texte intégral

  • 1 Inspecteur général honoraire de l’Administration, ministère de la Culture et de la Communication.
  • 2 « Les chemins de fer à la conquête des campagnes : l’aménagement du territoire par les réseaux dits (...)

1L’inspecteur général Fosseyeux1 me suggérait depuis plusieurs années de consacrer un livre aux chemins de fer secondaires, dans le parler populaire les « tacots » d’antan. L’AHICF créait en 1997 une commission sur ce thème, dont les travaux se sont conclus en 2001 au colloque de Châteauroux2. Les débats au sein de la commission et du colloque ont enrichi ma réflexion et m’ont décidé à passer à l’action. Les participants à ces réunions retrouveront ici l’écho de leurs préoccupations. Par ailleurs, Rémy Guyot m’a fourni une documentation très précise sur les voies ; A. Jacquot m’a consacré du temps, m’a fait bénéficier de son riche fonds d’archives offrant les rapports des conseils d’administration de la Société générale des chemins de fer économiques et les Annuaires Marchal. Il a été un conseiller efficace grâce à ses connaissances techniques, administratives et financières, dont il m’a fait profiter sans réserve. Ce livre doit beaucoup à ces deux cheminots passionnés par leur métier et par l’histoire ; sans leur aide mes recherches n’auraient sans doute pas abouti.

  • 3 Voir l’étude présentée par E. Auphan au colloque de Châteauroux : « L’apogée des chemins de fer sec (...)

2Grâce à la courtoisie et à l’amabilité du professeur E. Auphan, nous avons pu utiliser sa remarquable carte des chemins de fer en France, situant toutes les lignes d’intérêt général comme d’intérêt local ; des extraits illustrent notre propos ; nous avons pu utiliser également une série de cartes élaborée par lui, qui fait ressortir la situation des chemins de fer secondaires dans chaque département. Qu’il en soit chaleureusement remercié3.

3Un livre est aussi le fruit d’un travail matériel, parfaitement accompli par mesdames I. Gotteland et Y. Sanguine. La combativité et le dynamisme de la secrétaire de l’Association pour l’histoire des chemins de fer en France et de son Comité scientifique, Marie-Noëlle Polino, ont permis de conduire ce livre à bonne fin. Marie-Noëlle Polino a certes dirigé son équipe, mais en plus sa rigueur et sa clarté d’esprit ont contribué à la réflexion et à l’élaboration du plan définitif : j’ai apprécié cette collaboration. À elle et à l'équipe de l'AHICF vont ma gratitude et mes remerciements.

Haut de page

Notes

1 Inspecteur général honoraire de l’Administration, ministère de la Culture et de la Communication.

2 « Les chemins de fer à la conquête des campagnes : l’aménagement du territoire par les réseaux dits "secondaires" en France, histoire et patrimoine 1865-2001 », Revue d’histoire des chemins de fer n° 24-25 (printemps-automne 2001), 433 p., désormais : RHCF 24-25.

3 Voir l’étude présentée par E. Auphan au colloque de Châteauroux : « L’apogée des chemins de fer secondaires en France : essai d’interprétation cartographique », ibid, p. 24-46.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Maurice Wolkowitsch « Avant-propos, Revue d’histoire des chemins de fer, 30, 2004, p. 9, ISSN 0996-9403

Référence électronique

Maurice Wolkowitsch, « Avant-propos », Revue d’histoire des chemins de fer [En ligne], 30 | 2004, mis en ligne le 03 septembre 2012, consulté le 28 avril 2017. URL : http://rhcf.revues.org/1297 ; DOI : 10.4000/rhcf.1297

Haut de page

Auteur

Maurice Wolkowitsch

Professeur émérite à l’université de la Méditerranée

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page