Navigation – Plan du site

Présentation

La Revue d’histoire des chemins de fer, publication semestrielle, a été créée en 1990 par l’Association pour l’histoire des chemins de fer. Son comité éditorial, multidisciplinaire, accueille tous les sujets en rapport avec l’histoire de l’univers ferroviaire, hommes, techniques, institutions, réseaux et territoires, entreprises, rôle des chemins de fer dans l’histoire économique, celle de la société, la culture et le patrimoine. Revue de sciences humaines et sociales, elle publie des études, des références, le résultat de travaux universitaires récents, des articles issus de manifestations scientifiques ou de projets de recherche.

Dernier numéro en ligne
24-25 | 2002
Le chemin de fer à la conquête des campagnes

L'aménagement du territoire par les réseaux dits "secondaires" en France, histoire et patrimoine, 1865-2001

Les chemins de fer dits « secondaires » ont façonné le paysage et la vie des Français pendant trois quarts de siècles, de la fin du Second Empire aux années trente du XXe siècle. Ce réseau, né de l'initiative locale, comprenait les chemins de fer « d'intérêt local » régis par les lois de 1865 et de 1880 et des « tramways voyageurs et marchandises » établis sur l'accotement des routes. Il complétait les lignes secondaires des « grandes » compagnies exploitant le réseau dit d'intérêt général étoffé par le plan Freycinet adopté en 1880. Alors qu'il avait atteint plus de 20 000 kilomètres (soit les deux tiers du réseau ferré national actuel) l'autocar puis, vingt ans plus tard, la voiture particulière l'ont effacé de la mémoire collective.
L'histoire des chemins de fer secondaires rejoint aujourd'hui une double actualité.
Celle de la recherche, d'abord : les réseaux secondaires ont suscité une érudition exceptionnelle par sa qualité comme elle l'est par son abondance. Des travaux universitaires toujours plus nombreux s'y intéressent et l'histoire économique met en valeur l'importance du secteur dans les stratégies des groupes financiers et industriels qui tendent à réunir les compagnies locales.
Une actualité politique, ensuite : peut-on trouver des précédents et des enseignements dans l'histoire de ce réseau, à un moment où les Régions sont devenues autorités organisatrices des transports ferroviaires régionaux ?
Enfin, le patrimoine des chemins de fer secondaires prend, lui aussi, une nouvelle actualité. Comment le préserver et le mettre en valeur au profit du plus grand nombre ? Quelle ressource offre-t-il à l'économie touristique locale ?