Navigation – Plan du site

32-33 | 2005
Le paysage ferroviaire. Mémoire et patrimoine

Actes de la journée scientifique organisée par l'AHICF, placée sous le haut patronage de M. Serge Lepeltier, Ministre de l'Écologie et du Développement durable. Paris, 3 février 2005
Sous la direction de Marie-Noëlle Polino

La notion de paysage ferroviaire évoque à chacun des souvenirs de voyage, des vues encadrées par la baie d’un train en marche ou le viseur d’un appareil de photographie, préparées par une carte postale ou la vision d’un réalisateur. En deçà comme au-delà de notre connaissance géographique du réseau, historique ou technique du système ferroviaire, le paysage constitue notre mémoire du train.
Le paysage ferroviaire a-t-il une réalité, en dehors de notre subjectivité et de nos histoires individuelles ? Quels sont les critères qui le définissent ? L’inscription de l’infrastructure ferroviaire dans l’espace, les limites que pose la ligne, le repère que constitue l’ouvrage d’art, commun, spectaculaire, ou invisible, suffisent-ils à créer un paysage ferroviaire ? Qu’en est-il de la trace laissée après leur disparition dans l’organisation spatiale, le dessin des réseaux, les perceptions et itinéraires de chacun ? Constitue-t-elle un patrimoine digne de l’attention collective, pour sa valeur de témoin ou pour d’autres raisons ? Comment, dans ce cas, assurer sa préservation ? Le ministère de l’Écologie et du Développement durable, en charge de la connaissance et de la protection des sites remarquables, a accepté de s’interroger avec l’AHICF sur ces définitions et sur leurs conséquences : la protection de paysages au titre de leur caractère ferroviaire.
La journée scientifique du 3 février 2005 avait pour mission de poser les termes du débat. Elle a rassemblé géographes, urbanistes, architectes, paysagistes, ingénieurs, responsables de la protection du patrimoine, spécialistes de l’environnement dans l’administration de l’État et les collectivités publiques comme dans les entreprises ferroviaires, ainsi que de nombreux amateurs du paysage et des chemins de fer.