Navigation – Plan du site
Première partie - Le milieu et les sources

Première partie - Le mileu et les sources / Présentation

Maurice Wolkowitsch
p. 23

Texte intégral

1Une première approche consiste à définir le cadre dans lequel les réseaux de chemins de fer secondaires naissent, puis se développent. Ce cadre est complexe, alliant des données administratives, démographiques, juridiques, économiques, sociologiques. Le département étant le territoire dans lequel se développe un réseau, chacun d’entre eux apparaît avec ses spécificités. Le milieu naturel est un facteur dont les effets sont indirects ; à l’époque de la construction des lignes secondaires, les hommes disposent des techniques leur permettant de s’affranchir des obstacles naturels : un département de montagne comme l’Isère est bien doté, tandis que d’autres départements montagneux sont sous-équipés ; leur situation est liée non aux accidents du relief, mais à l’économie peu active qui y règne, ne dégageant pas les moyens financiers nécessaires à la réalisation de chemins de fer.

2Le cadre étant défini, un regard sur les sources disponibles pour étudier les chemins de fer secondaires est nécessaire. À la multiplicité des acteurs et des situations correspond la diversité des sources qui permettent d'approcher la réalité.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Maurice Wolkowitsch « Partie I - Présentation », Revue d’histoire des chemins de fer, 30, 2004, p. 23, ISSN 0996-9403

Référence électronique

Maurice Wolkowitsch, « Première partie - Le mileu et les sources / Présentation », Revue d’histoire des chemins de fer [En ligne], 30 | 2004, mis en ligne le 31 août 2012, consulté le 21 août 2017. URL : http://rhcf.revues.org/1434 ; DOI : 10.4000/rhcf.1434

Haut de page

Auteur

Maurice Wolkowitsch

Professeur émérite à l’université de la Méditerranée

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page